Rencontre avec la chanteuse argentine Natalia Doco

Vous avez sûrement déjà entendu parler de Natalia, cette sympathique chanteuse argentine à la voix envoûtante, qui surprend en nous racontant ses chansons en Français, Anglais ou Espagnol. Née à Buenos Aires, sa vie prend un tournant à l’âge de 20 ans, lorsqu’elle décide de quitter son pays d’origine pour le Mexique, où on la demande pour assurer des spectacles dans les grandes villes du Pays… Depuis, elle a parcouru le monde pour finalement poser ses valises… en France. Lire la suite

MilesBooster, vos achats en ligne vous permettent de voyager

Basé à Paris, MilesBooster a été conçu par 4 addicts du digital, passionnés d’innovation. Le principe est simple, vous faites vos achats en ligne dans des boutiques partenaires (plus de 1.000), ce qui vous permet de cumuler des Miles pour ensuite réserver des vols sur des compagnies aériennes sélectionnées. Et pour ceux qui n’auraient pas assez cumulé pour réserver leur vol, aucun souci, ces miles peuvent être changés en argent et transférés sur un compte PayPal. Après avoir lu cette interview, vous n’aurez donc plus aucune excuse pour ne pas partir découvrir l’une des destinations présentées dans MayMag… Lire la suite

Sallah, une destination du Sultanat d’Oman à découvrir

Par Eve, blogueuse à Nos Racines sur 4 Continents

Oman est un pays dont le souvenir restera gravé en moi à jamais. Un pays qui se distingue par ses beautés naturelles, en raison de ses fjords, ses montagnes, ses wadis et ses déserts… Mais, surtout, un pays qui se démarque par l’accueil chaleureux de ses habitants. Lors de notre expatriation familiale de trois années à Dubaï, j’ai eu l’occasion de découvrir le Sultanat d’Oman à de nombreuses reprises. Malgré la grande diversité d’expériences que j’ai pu vivre en sol omanais, la plus belle région demeure, à mes yeux, le Dhofar. Située tout près de la frontière du Yémen, cette région est la plus luxuriante du pays, entre la mer d’Arabie et le désert du Rub al-Khali. En été, grâce à la mousson, les paysages deviennent verts, ce qui est particulièrement attirant pour les expatriés dubaïotes qui finissent par se lasser des paysages désertiques. Avec mon mari, c’est toutefois en janvier que nous avons quitté Dubaï pour un road-trip vers le Dhofar. Plus de 1000 kilomètres plus tard, nous posions nos bagages dans un hôtel de Salalah pour une semaine en amoureux. Lire la suite

#RaconteMoiTonVoyage